Mon interlocuteur
Sélectionner un site

Indiquez-nous votre code postal, et nous vous dirons aussitôt lequel de nos collaborateurs pourra vous aider.

Impression 3D pour pièces d'usure


Charger le modèle CAO

Impression 3D industrielle avec des polymères autolubrifiants

Configurateur pour l'impression 3D  
Services d'impression 3D

  • Service d'impression 3D rapide en ligne
  • Configurateurs CAO
  • Outil gratuit de calcul de la durée de vie pour roues dentées et paliers lisses
  • Conseil professionnel


Services d'impression 3D

Filaments et poudre FSL pour l'impression 3D  
Boutique des matériaux pour l'impression 3D

  • Filaments autolubrifiants
  • Poudre FSL pour pièces d'usure
  • Matériaux spéciaux : compatibilité denrées alimentaires, résistance aux températures et aux agents chimiques


Achat de matériaux pour l'impression 3D

Tests d'usure de l'impression 3D  
Impression 3D résistante à l'usure en tests

  • Tests d'usure
  • Coefficients de frottement
  • Test de paliers, d'écrous et de roues dentées
  • Comparatif de matériaux
  • Plus d'informations sur le laboratoire de tests igus


Voir les résultats des tests

Pièces imprimées pour machines  
Pièces résistantes à l'usure

  • Pièces spéciales à géométries complexes
  • Roues dentées, crémaillères, paliers lisses, rouleaux, écrous d'entraînement
  • Eléments de glissement
  • Pinces et doigts de pince


Eléments de machine sans graisse

L'impression 3D igus : les services proposés

Nos proposons des solutions rapides pour la fabrication additive de composants destinés aux applications industrielles, qu'il s'agisse de prototypes fonctionnels ou de pièces de série résistantes à l'usure.

 

  • Faire imprimer des modèles 3D rapidement et facilement en ligne
  • Prototypage rapide
  • Outillage rapide : pièces de série sur mesure sortant d'unmoule réalisé par fabrication additive
  • Configuration CAO gratuite en ligne pour écrous, éléments de glissement, paliers lisses, rouleaux, roues dentées et crémaillères
  • Conseil pour l'étude et la faisabilité
  • Scannage et reproduction de pièces de rechange
  • Livraison expresse du jour au lendemain pour commandes passées avant midi au 01.49.84.04.04 Sans supplément pour les commandes à partir de 150€ ! 

Outil en ligne service impression 3D  

print2mold : moulage par injection à partir de moules imprimés

Moulage par injection petites séries avec outillage rapide  

  • ​​​​​​Fabrication rapide de pièces moulées par injection résistantes à l'usure
  • Outillage rapide : très économique grâce à des moules d'injection réalisés par fabrication additive
  • Avec tous les matériaux iglidur
  • A partir de l'unité jusqu'à 10.000
  • Disponible en 10 jours ouvrables
  • Calcul des coûts et filtre matériaux en ligne
  • Pour pièces sans découpes


Moules d´injection imprimés en 3D

Impression multi-matériaux 3D 2K

Impression 3D 2K  

  • Résistance élevée du matériau associée à une usure minime
  • Les propriétés de deux matériaux combinées dans une pièce
  • Pièces imprimées surmoulées : plus grande liberté au niveau des formes, meilleure solidité et plus grand choix de matériaux
  • Combinaison possible à des matériaux rigides ou souples

 
 


Impression 3D 2K

Matériaux résistants à l'usure pour l´impression 3D

Filaments et poudre FSL pour l'impression 3D  
Polymères iglidur pour la fabrication additive

  • Résistance à l'usure jusqu'à  50 fois supérieure à celle des polymères  standards
  • Idéal pour la fabrication de pièces résistantes à l'usure pour prototypes et petites séries
  • Idéal pour les applications en mouvement
  • Absence de graisse et résistance à la saleté
  • Compatibilité denrées alimentaires, résistance aux températures et aux agents chimiques


Plus d’informations sur les matériaux pour l´impression 3D

Informations sur les procédés d'impression 3D

Procédés de fabrication additive  
A quel procédé de fabrication additive fait-on appel dans quel cas ?

Comment fonctionne l'impression 3D ? Quels sont les procédés d'impression 3D chez igus ? Quels sont les avantages et les inconvénients des différentes méthodes de fabrication additive ? Plus d'informations sur : 

  • Frittage sélectif par laser (FSL)
  • Modelage par dépôt de matière fondue (FDM)
  • Stéréolithographie (SLA) (pour Print2Mold)


Plus d’informations sur les procédés d'impression 3D

Prototypage rapide

Prototypage rapide pour le secteur du génie mécanique  
Prototypes fonctionnels en polymères autolubrifiants

  • Prototypes réalisés en fabrication additive, à partir d'ébauches et en moulage par injection
  • Pré-séries dans le matériau d'origine
  • Commande rapide et simple en ligne : livraison possible du jour au lendemain
  • Du prototype à la série : un seul fournisseur


Plus d’informations sur le prototypage rapide

Consignes de conception pour l'impression 3D

Consignes de conception pour l'impression 3D  
Guide de design fabrication additive

Conseils pratiques pour la conception de pièces fonctionnelles destinées à une fabrication par le service impression 3D Il n'y a pas que le matériau et le procédé de fabrication qui comptent. La conception correcte d'une pièce joue un rôle de premier plan pour augmenter la durée de vie, minimiser l'usure et optimiser le coefficient de glissement et de frottement.
 


Télécharger le guide de design pour des pièces fonctionnelles à longue durée de vie (en anglais)

Boîte d´échantillons gratuits pour des pièces d'usure résistantes à l'usure (en anglais)

Boîte d’échantillons impression 3D iglidur (en anglais)  
Jugez par vous-même de la qualité de nos matériaux

Découvrez nos matériaux et des procédés de fabrication additive pour l'impression 3D. Demandez notre boîte d'échantillons gratuits contenant une sélection d'exemples imprimés et de matériaux iglidur utilisés pour la fabrication additive igus. Nous utilisons nos polymères hautes performances pour l'impression 3D par nos soins de pièces résistantes à l'usure et pour la fabrication de filaments et de poudres FSL.


Demander la boîte d´échantillons réalisés en impression 3D

Exemples d'applications et références clients

Pince sans entretien imprimée en 3D pour le secteur de l'emballage

Disponibilité rapide à un petit prix et utilisation possible dans des conditions hygiéniques figuraient en bonne place au cahier des charges de cette pince imprimée en 3D. Elle est utilisée pour emballer des produits de beauté et présente l'avantage de fonctionner sans apport supplémentaire de lubrifiant et donc de remplir les critères d'hygiène.
 

Ultimaker et igus, partenaires pour le mouvement

Ultimaker a la joie de vous annoncer que des matériaux igus sont dès à présent disponibles sur sa place de marché Ultimaker Marketplace. L'iglidur I150 et l'iglidur I180 permettent de réaliser des applications industrielles et répondent à la demande en pièces imprimées présentant un faible frottement et une grande résistance à l'usure. Paliers sans graisse, dispositifs de serrage et pièces d'usure complexes ne sont que quelques unes des applications qui peuvent être imprimées avec ces deux filaments. Les imprimantes 3D Ultimaker S3 et Ultimaker S5 ainsi que le logiciel Ultimaker Cura récompensé répondent très précisément aux besoins de l'impression de nombreuses applications hautes performances.
 
Paul Heiden
Senior Vice President Product Management
Ultimaker BV
 

La conduite sportive ouverte aux personnes handicapées grâce à Kempf et igus

Nos impératifs techniques ont été satisfaits dans le moindre détail et notre nouvel anneau accélérateur pour volants avec méplat fonctionne sans le moindre problème grâce aux pièces en polymères à faible frottement imprimées en 3D. Nous avons beaucoup apprécié une collaboration réactive et orientée vers des solutions.
 
Martine Kempf
Kempf SAS
 

Tout sauf du standard : solutions sur mesure pour paliers lisses grâce à l'impression 3D

Les paliers lisses en matériaux iglidur éprouvés commandés auprès du service impression 3D igus nous permettent de mettre en œuvre des approches totalement différentes pour différentes applications sur nos découpeuses et bobineuses grâce à leur géométrie sur mesure. Ces pièces imprimées sont maintenant aussi utilisées dans des composants de série. Les échantillons pour des essais, qui sont normalement disponibles très rapidement, nous permettent aussi de réaliser et de tester rapidement de nouveaux produits.
 
Dipl.-Ing. Ulrich Vedder 
Kampf Schneid- und Wickeltechnik GmbH & Co. KG
 

Pièce imprimée 3D igus dans une bobineuse Kampf BSF

Roues dentées imprimées à partir de polymères pour un système de chargement de voitures électriques

Easelink, une entreprise de Graz (Autriche) a mis au point le « chargement à matrice », un système de chargement constitué de deux éléments. Une plaque de chargement raccordée au réseau électrique est installée sur la place de stationnement. Sous la voiture électrique se trouve un connecteur qui descend au niveau de la plaque de chargement lors du stationnement. Le passage du courant commence automatiquement sans que le conducteur ait à connecter le moindre câble. L'entreprise a fait appel au service impression 3D igus® pour pouvoir réduire au maximum le coût de mise au point de prototypes tout en ayant une grande qualité.
 

Pièce imprimée en 3D pour la course automobile

Inspirées par la Formule 1, les équipes d'étudiants de la « Formula Student Germany » s'affrontent pour le prix des constructeurs. Pour la construction de son bolide, l'écurie Formula Student de Weingarten, près de Ravensburg (Allemagne), avait entre autres besoin de pignons en plastique sur mesure. Grâce au service impression 3D igus,  l'écurie a pu disposer rapidement de ces composants en plus réalisés en un matériau iglidur résistant à l'usure.
 

Pièces de rechange imprimées pour véhicules anciens

Des pièces d'usure en polymères iglidur à longue durée de vie pour des véhicules classiques. Que ce soit pour les voitures, les tracteurs, les motos ou les avions, l'impression 3D facilite considérablement l'approvisionnement en pièces de rechange et fournit même, souvent, une meilleure qualité et une meilleure tenue que les pièces d'origine.
 
 

Pourquoi imprimer en 3D chez igus ?

Forte de cinquante ans d'expérience dans le domaine des pièces résistantes à l'usure en polymères hautes performances auto-lubrifiants, la société igus fait souffler un vent nouveau sur le secteur de l'impression 3D. Les polymères iglidur mis au point spécialement pour l'impression 3D ont une résistance à l'usure beaucoup plus élevée que les matériaux normalement utilisés pour l'impression 3D. La résistance à l'usure et le frottement sont de ce fait d'un niveau égal à ceux des paliers lisses iglidur fabriqués avec les techniques conventionnelles. Cela montre bien que les matériaux igus utilisés en impression 3D sont vraiment conçus pour procurer au secteur industriel des pièces de fonctionnement à longue durée de vie.  
Les polymères iglidur pour l'impression 3D sont testés de manière intensive dans le laboratoire de tests igus pour ce qui est de leur usure et de leur frottement, ces tests permettant de calculer au préalable, en ligne, la durée de vie des pièces imprimées igus (roues dentées ou paliers lisses par exemple). En plus de polymères pour les applications dans des milieux particuliers, igus propose des prestations de conseil par ses spécialistes, des outils et des configurateurs en ligne pratiques ainsi que des échantillons gratuits des matériaux de l'entreprise et des produits fabriqués avec eux.  

Qu'entend-on par impression 3D ?

Par impression 3D, on entend la fabrication, par ajout de couches successives et la liaison entre celles-ci, d'objets élaborés par des outils numériques. Le terme d'impression 3D est souvent utilisé comme synonyme de fabrication additive dans la langue de tous les jours.  Les techniques de fabrication additive sont le contraire des techniques soustractives où il y a retrait de matière comme en fraisage par exemple.  
 

L'impression 3D au sens propre du terme désigne la technologie additive « binder jetting ». On parle souvent aussi de fabrication par ajout de couches ou de fabrication additive. Les méthodes d'impression 3D les plus connues pour les polymères sont le frittage sélectif par laser (FSL), l'impression MultiJet par jet de matière, le modelage par dépôt de matière fondue (FDM), la stéréolithographie et la projection de matière.

Comment fonctionne l'impression 3D ?

La fabrication d'un objet par impression 3D exige au moins trois étapes, quel que soit le procédé choisi :
 

1. L'objet est généré par voie informatique dans un fichier CAO et converti en un format que l'imprimante 3D pourra lire (STL par exemple)

2. L'objet est imprimé couche par couche

3. L'objet terminé est nettoyé et soumis à un éventuel post-traitement (lissage, vernissage, coloration, etc.)
 

La technique employée dans le détail pour la production dépend de la méthode d'impression utilisée. Il existe de nombreuses méthodes qui se distinguent les unes des autres surtout par la forme du matériau empilé (poudre, polymères en fusion ou liquide) et par la manière dont il est durci et lié (lumière, air ou agent fixateur). Polymères, métaux, céramiques, béton, produits alimentaires et même matières organiques peuvent être traités avec des technologies additives en fonction de l'application.  

Où utilise-t-on l'impression 3D ?

L'impression 3D est utilisée pour une vaste gamme d'applications qui ne cesse de s'étendre. Que ce soit pour la production de prototypes et de modèles ou pour la fabrication de série, la fabrication additive est utilisée dans des domaines extrêmement divers allant de l'art et du design à l'aéronautique. Les technologies d'impression 3D sont utilisées pour l'impression de composants pour l'architecture, de formes complexes pour les appareils dans les laboratoires scientifiques et pour la fabrication d'éléments de machine sollicités et de pièces de rechange, en plus des objets de consommation simples et des jouets.  

A quoi sert l'impression 3D industrielle ?

L'impression 3D industrielle est utilisée pour la fabrication de prototypes, d'outils et de pièces de série. Elle fait appel à des matériaux qui doivent remplir des critères mécaniques particuliers en fonction de l'application industrielle dont il s'agit, par exemple flexibilité, rigidité ou résistance à l'usure.
 

L'utilisation de l'impression 3D dans le secteur industriel s'avère très économique, modèles et petites séries pouvant être fabriqués, testés et adaptés très rapidement, par rapport aux méthodes traditionnelles, avant qu'une pièce passe à la production en série. Contrairement aux prototypes qui ne représentent que les formes de la pièce envisagée, toutes les propriétés mécaniques des modèles fabriqués en impression 3D industrielle peuvent être testées sur la machine.   
 

La fabrication industrielle de prototypes fait souvent appel à des services d'impression 3D, l'achat d'une imprimante 3D industrielle n'étant rentable que si un modèle et des séries doivent être fabriqués régulièrement et si l'entreprise dispose du savoir-faire nécessaire.  Les prestataires de services d'impression 3D disposent en règle générale non seulement de l'expertisenécessaire mais aussi de plusieurs imprimantes 3D qui leur permettent de choisir le procédé de fabrication le mieux adapté à une application donnée. Pour certains procédés, il est également nettement plus économique d'avoir recours à un prestataire extérieur, en FSL par exemple où de grandes charges de pièces de différents clients sont souvent fabriquées, ce qui réduit nettement les coûts de production pour chaque pièce et donc aussi pour chaque client.

 

Outre la fabrication de prototypes et de petites séries, l'impression 3D industrielle est de plus en plus souvent utilisée pour la fabrication d'outils , par exemple des moules d'injection. Que ce soit avec des polymères, de la céramique ou du métal, la fabrication additive permet de fabriquer des moules de formes très variées pour produire de grandes séries. Contrairement à la fabrication de moules par les méthodes traditionnelles, ces moules peuvent être configurés rapidement et simplement sur la base d'un fichier CAO et être directement produits. Si des modifications étaient nécessaires, elles peuvent être apportées en quelques clics et la fabrication d'un nouveau moule est nettement plus rapide et économique que par une méthode traditionnelle.  

 

Les particuliers font de plus en plus souvent l'acquisition d'une imprimante 3D pour imprimer des objets pour eux et aussi pour tester les possibilités offertes par l'impression 3D. Les possibilités sont toutefois limitées dans ce domaine en raison des coûts encore très élevés et de la qualité en règle générale souvent médiocre des matériaux d'impression. Il existe des imprimantes 3D industrielles pour tous les procédés de fabrication additive, elles peuvent utiliser des matériaux très variés et conviennent mieux aux besoins du secteur industriel.  

Conseil

Je me réjouis par avance de répondre à vos questions

Livraison et conseil technique

En personne:

Du lundi au vendredi de 8h à 20h. Le samedi de 8h à 12h à Cologne en Allemagne

En ligne:

24h/24